logotype mayor+beusch

Vous devez avoir le flash player 9 installé et javascript activé pour voir les images de ce projet

photo du projet pour l'impression

Valorisation de la gare de Chêne-Bourg

(masterplan et PLQ)

La construction de la ligne ferroviaire du Cornavin / Eaux-Vives / Annemasse (CEVA) offre un potentiel de développement et de requalification du site de la gare de Chêne-Bourg à Genève. En retour, la mise en valeur des terrains appartenant pour partie à l’Etat de Genève et aux CFF, assure une meilleure rentabilité du RER grâce à une clientèle accrue.

Une procédure sélective de mandats d’étude parallèle a été mise en place par la Société de valorisation de terrains en Gare de Chêne-Bourg (SOVACB). L’élaboration du masterplan, a été confiée au bureau en synthèse des travaux du MEP; le projet s’accompagne d’une évaluation environnementale; la mise en forme d’un plan localisé de quartier (PLQ) a suivi la validation du masterplan par le Comité de pilotage.

Le projet des constructions du site de la gare de Chêne-Bourg confirme les objectifs quantitatifs poursuivis sur le secteur sud (actuelles voies de chemin de fer) en proposant 230 logements et 10'000 m2 d’activités et de commerces. La transformation du secteur nord (zone industrielle et artisanale le long du chemin de la Mousse) offre 100 nouveaux logements et 3'000 m2 d’activités supplémentaires, ainsi que la possibilité d’y implanter un équipement communal. Les formes bâties imaginées sont une tour de 20 étages, une grande barre et des blocs respectivement de 8 et 5 niveaux.

C’est à travers le projet des espaces ouverts que le nouveau périmètre trouve sa cohérence et établit des relations sensibles avec les secteurs voisins. Le masterplan intègre les dispositifs prévus pour la Voie Verte (mobilité douce) entre la gare des Eaux-Vives et la frontière, sur l’ancien tracé ferroviaire en surface, et ceux de la station CEVA dessinée par les Ateliers Jean Nouvel. Les espaces publics proposés sont une esplanade centrale, les places de la Gare et de la Gravière, ainsi qu’une rue en limite sud du nouveau quartier.

Dès la mise en service du CEVA, l’ensemble du périmètre deviendra une interface majeure des transports publics, notamment du tram en direction des Communaux d’Ambilly et des bus vers Mon Idée et la campagne genevoise. Des stations de taxis, des lieux de dépose minute et des couverts pour les deux-roues complètent les infrastructures en terme de mobilité, à proximité des deux émergences de la gare souterraine. Le stationnement des véhicules est organisé en sous-sol.

Le projet s’efforce d’intégrer le plus en amont possible les contraintes environnementales et de définir les actions susceptibles de conférer à l’urbanisation du périmètre de la gare de Chêne-Bourg une réelle plus-value environnementale. Un concept énergétique ambitieux doit être mise en place et la gestion des eaux fait l’objet d’un schéma directeur des eaux usées et pluviales, ainsi que de mesures limitant l’imperméabilisation des sols et favorisant la rétention des eaux.

Maître d’ouvrage:Société simple de valorisation de terrains en gare de Chêne-Bourg (Etat de Genève et CFF Immobilier)

Date de réalisation:2006 – 2007

Mandataires:

  • MAYOR + BEUSCH
    avec
  • A. Frei
    architecte et historienne
  • B+C Ingénieurs SA
  • Citec Ingénieurs conseils SA

Le projet s’efforce d’intégrer le plus en amont possible les contraintes environnementales et de définir les actions susceptibles de conférer à l’urbanisation du périmètre de la gare de Chêne-Bourg une réelle plus-value environnementale.