logotype mayor+beusch

Vous devez avoir le flash player 9 installé et javascript activé pour voir les images de ce projet

photo du projet pour l'impression

Stratégie de développement de Terre Sainte (...)

et valorisation de la gare de Coppet (MEP)

Le mandat d'études parallèles en vue d’établir une stratégie de développement intercommunal de la région de Terre Sainte sur le canton de Vaud et de valoriser la gare de Coppet a été élaboré en équipe pluridisciplinaire (urbanisme, transports et environnement).

Il s’agissait de proposer un concept général d’aménagement sur 8 communes comprises entre le lac et la frontière franco suisse en combinant les options paysage, mobilité et urbanisation. Il fallait aussi définir le développement des terrains situés à proximité de la gare de Coppet, actuel terminus d’une ligne du réseau express régional genevois.

Le parti pris à grande échelle est de maintenir l’urbanisation dans ses limites actuelles, mais de densifier les secteurs à proximité des haltes du RER et aux abords de la sortie autoroutière.

La «3e voie» ferroviaire en direction de Nyon est poursuivie, les anciennes gares sont remises en fonction et une nouvelle gare entre Coppet et Founex est créée sous l’appellation Terre Sainte.

L’autoroute accueille un couloir de transports publics avec la création d’un pôle d’échange sur la jonction (bus, P+R, covoiturage).

La structure paysagère et les qualités environnementales de la campagne sont mises en valeur en renforçant l’entité naturelle de la Versoix et en dessinant une identité spécifique au territoire rural de Terre Sainte à travers le réseau agro-environnemental.

Aux abords de la gare de Coppet, les nouveaux quartiers mixtes ont une densité comprise entre 0.6 et 0.8. Côté ouest, quatre petites tours d’habitation et de bureaux longent la voie ferrée. Sur la pente, de petits immeubles de logement sont implantés en terrasses. Côté sud, l’esplanade de la gare accueille des commerces, des restaurants, des services liés aux déplacements et au tourisme, un P+R, des locaux artisanaux, ainsi qu’un ensemble bâti proche de l’allée du château à vocation représentative pour des organisations internationales ou des entreprises privées.

Un peu plus loin, la densité moyenne des nouvelles urbanisations se situe aux environs de 0.5, afin de contrer les basses densités du tissu pavillonnaire établi au bord du lac.

Le bâti proposé pour les habitations se compose de grandes maisons à plusieurs appartements, des maisons en bande ou de petits immeubles collectifs.

Des écoles et des équipements sociaux-culturels ponctuent les nouveaux quartiers reliés par un réseau de parcs et promenades accessibles à tous.

Maîtres d’ouvrage:

  • 8 communes
  • Conseil régional du district de Nyon
  • Etat de Vaud

Date de réalisation:2005 – 2006

Mandataires:

  • MAYOR + BEUSCH
  • Citec Ingénieurs conseils SA
    avec
  • A. Frei
    architecte et historienne
  • Viridis environnement sàrl

La structure paysagère et les qualités environnementales de la campagne sont mises en valeur en renforçant l’entité naturelle de la Versoix et en dessinant une identité spécifique au territoire rural de Terre Sainte à travers le réseau agro-environnemental.